Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

AFTERSCHOOL - PLAYGIRLZ

Si la Kpop s’exporte très bien, preuve est faite en Amérique et dans nos contrées ; le Japon reste néanmoins - et paradoxalement - la porte d’entrée des artistes coréens vers l’international. À titre d’exemple d’exportation ratée, on citera à regret les sympathiques Wonder Girls, de l’écurie JYP, parties aux States en négligeant le voisin japonais, ne passant pas par la case Tôkyô, ne touchant pas les 20.000 wons, et en connaissant le "succès" qu’on leur connaît… Ainsi, aucun éleveur industriel producteur coréen n’oubliera désormais d’envoyer se trémousser ses poules artistes dans l’archipel. Il y a un an, c’était au tour de PLEDIS d’y faire débuter AFTERSCHOOL sous la houlette d’avex, qui édite également  des groupes comme TOHOSHINKI, SUPER JUNIOR, 2NE1 et maintenant BIGBANG...

Il faut avouer que le management maladroit de PLEDIS en Corée (départs et remplacement divers, concept protéiforme comme au Hello!Project), a été plutôt bien avisé de confier AFTERSCHOOL à avex pour son développement au Japon. Il résulte que le girlsband, injustement à la traîne dans les charts coréens, ne s’en sort pas trop mal au milieu de leurs consœurs, T-ARA, GIRLS’ GENERATION ou les grandes gagnantes à l’export, KARA.

Testées et introduites sur le marché nippon par une collaboration avec la reine de la Jpop Namie Amuro sur le titre Make it Happen, en avril 2011, les AFTERSCHOOL n’ont pas vraiment bénéficié de la promotion de l’album Checkmate!, un disque "tiroir-caisse" pour Namie qui préfère de loin ses chansons entre copines (Wonder Woman avec AI et ANNA TSUCHIYA) et ses tournées. Mais la sauce AFTERSCHOOL commence à prendre auprès des Japonais et avex décide de lancer le groupe avec son plus récent succès Bang! en août. Arrive ensuite Diva, premier hit coréen complètement aseptisé au niveau musical, simplifié au niveau chorégraphie, dans une version revue pour la nouvelle formation à 8 et surtout pour le public japonais. Le troisième single, sorti le 25 janvier 2012, a associé une chanson originale, Rambling girls (ce qui évitera aux critiques de faire le parallèle avec la version coréenne) à l’un des tubes de l’année 2009, Because of you, localisé en japonais.

Après ces trois avant-goûts, n’exploitant pas le potentiel d’un Shampoo (une ballade électro-pop "mielleuse à la japonaise" tiré du dernier album coréen), AH, In The Night Sky du side-project AFTER SCHOOL RED ou les délires hyperglycémiques d’Orange Caramel (autre projet annexe, improbable hybride entre Morning Musume. et Tommy february6), la question du premier album japonais d’AFTERSCHOOL se posait. Pléthore de versions coréennes à adapter, ou vrai pari sur une identité "japonaise" à part entière ?



PLAYGIRLZ : le premier album Jpop d’un girlsband Kpop

Sans détour, l’album PLAYGIRLZ est certainement l’un des meilleurs albums d’artistes Kpop adaptés au Japon, et propose autant de titres originaux que de reprises. Calqué sur la méthode traditionnelle des albums Jpop, on retrouve les trois singles japonais, Bang!, Diva et Rambling girls / Because of you, ainsi que les adaptations de Shampoo et la bonus track Shanghai Romance du trio Orange Caramel (pour la version CD seul). Le reste de la playlist évite l’écueil du remplissage facile grâce à de petites perles comme le titre d’ouverture Rip off. Plus qu’agréable, il donne le ton d’un album dynamique, rythmé et sexy. Si Just in time et Tell me, une des rares ballades, s’écoutent assez passivement, Gimme Love est un titre dance qui donne diablement envie de voir AFTERSCHOOL exécuter ses habituelles chorégraphies, tout en jambe et en cheveux secoués. Miss Futuristic, de Kahi, Juyeon, U-ie et Lizzy, est l’ovni électronique de l’album et ne dépareillerait pas d’un capsule ou d’un Perfume, avec sa rythmique hachée, ses sonorités métalliques et ses vocoders poussés au maximum.

Quant aux reproches que l’on a pu faire aux albums de GIRLS’ GENERATION et leur élocution japonaise approximative, ou plus récemment THE FIRST de SHINee dont les paroles, et notamment les raps, une fois traduits en japonais perdaient leur force et leur charisme, ils sont difficilement applicables à PLAYGIRLZ. En effet, les passages rapés restent fluides mais percutants, et AFTERSCHOOL maîtrise au moins la prononciation japonaise à défaut de parler la langue couramment.

Une promo mi-saké, mi-soju

Visuellement, l’album joue, comme les trois précédents singles, sur l’image sexy et la plastique parfaite des AFTERSCHOOL. Chaque chanson est une nouvelle occasion de sortir bas résille, talons vertigineux et shorts grands comme ceux de ma cousine de 14 ans. Avec maestria, avex vous saucissonnent les gambettes des filles avec des rubans et ça reste alléchant sans tomber dans l’ero-kakkoi de mauvais goût d’une KODA KUMI. Alléluia ! Un style unique s’affirme au Japon, là où PLEDIS expérimente toujours en Corée : belles et sexy (concept A.S. RED) ou mignonnes et sympathiques (concept A.S. BLUE), avec entre les deux les errances d’Orange Caramel qui papillonne entre kawaii féérique (Magic Girl, A~ing), la tournée psychédélique en Asie (Bangkok City, Shanghai Romance) et l’innommable Funny Hunny



Le lancement de PLAYGIRLZ a notamment été relayé par une page Facebook officielle, pilotée par avex. La major a distillé des extraits de clips ou de rares performances live d’AFTERSCHOOL, et mis en ligne de manière régulière les messages des filles, posant joyeusement avec leur premier CD japonais. Pas d’invasion des plateaux télé comme peuvent le faire les Coréennes dans leur pays natal, mais de belles initiatives sont mises en place, notamment avec le Shibuya 109 et quelques publicités, pour faire décoller le groupe au Japon.

Les packagings des trois éditions sont à mi-chemin entre les traditionnels bonus japonais (bonus track ou DVD) et les goodies incroyables qui peuvent être glissés dans les éditions coréennes. La CD+DVD "limitée" offre chichement une carte collector en plus du DVD live Bang! Bang! Bang!. Avantage ou inconvénient, les chansons y ont été interprétées en coréen, ce qui rend la performance plus punchy mais moins attrayante pour le public cible qui leur reproche de ne pas maîtriser parfaitement sa langue (ce que nous, petits Français, n’avons que faire finalement, du moment que ça sonne bien !). L’autre package CD+DVD inclut les clips des trois singles précédents, ainsi que les dance shot de ces mêmes chansons. La version standard ne contentera l’auditeur qu’avec Shanghai Romance en piste bonus, qui conforte une fois de plus l’idée qu’Orange Caramel aurait toute sa place sur ce marché, la voix délicieusement haute et sucrée de Nana résumant parfaitement le pourquoi du comment d’une idol, sans flirter avec les voix nasillardes des Japonaises ayant appris à chanter au karaoké avec ayumi hamasaki ou Ai Otsuka.

Bien évidemment, on pourra regretter l’impasse sur un titre comme AH ou simplement Play Girlz, qui subsiste comme un clin d’œil au début de carrière coréenne d’AFTERSCHOOL, mais PLAYGIRLZ est indéniablement un aussi bon, voire meilleur album pop par ses nouveautés que Virgin, dernier opus coréen peut-être bouclé à la va-vite avec des "2011 New Recordings".

Wendy Roeltgen


Sortie : 14 mars 2012
Référence édition CD simple : AVCD-38429
Référence édition CD+DVD live : AVCD-38427
Référence édition CD+DVD clips : AVCD-38428
Site officiel : www.after--school.jp

Tracklist CD :
01 - Rip off
02 - Rambling girls
03 - BROKEN HEART
04 - Diva (Japan Ver.)
05 - Just in time
06 - Shampoo (Japan Ver.)
07 - Beause of you (Japan Ver.)
08 - Gimme Love
09 - Miss Futuristic
10 - Bang! (Japan Ver.)
11 - Tell me
12 - Shanghai Romance (Japan Ver.) d’Orange Caramel*
* édition simple CD uniquement

Tracklist Live DVD Japan Premium Party -Bang! Bang! Bang!- Live at AKASAKA BLITZ** :
01 - OPENING
02 - Shampoo
03 - Because of you
04 - Lady
05 - Talk Corner
06 - AH
07 - Diva08 - Someone is you
09 - Let’s Do It!
10 - Bang! (Japan Ver.)
** édition CD+DVD live uniquement

Tracklist MUSIC VIDEO DVD*** :
01 - Let’s Do It! (Japan Ver.)
02 - Bang! (Japan Ver.)
04 - Diva(Japan Ver.)
05 - Rambling girls
06 - Bang! (Japan Ver.) -Dance Edit Ver.-
07 - Diva (Japan Ver.)-Dance Edit Ver.-
08 - Rambling girls -Dance Edit Ver.-
09 - Shanghai Romance (Korea Ver.) / Orange Caramel
Documentaire sur la première année d’AFTERSCHOOL au Japon
*** édition CD+DVD clips uniquement

>> Acheter PLAYGIRLS d’AFTERSCHOOL chez YESASIA









Visuels © avex marketing Inc.

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême