Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

CRYSTAL LAKE : live report TRUE NORTH EUROPE TOUR 2017 à Paris

Les bons groupes de metalcore japonais se succèdent en France, à la plus grande satisfaction des amateurs du genre. Après CROSSFAITH, coldrain, HER NAME IN BLOOD ou encore Fear, and Loathing in Las Vegas, Paris recevait pour la première fois CRYSTAL LAKE en clôture de sa tournée européenne 2017. Déjà fan de la puissance du public européen, et impatient de valider la réputation des Français qu'il n'avait jamais rencontrés, le quintette ne s'attendait peut-être pas à une telle folie en cette soirée d'Halloween le 31 mars 2017 au Backstage by The Mill.

CRYSTAL LAKE a cherché l'impact en balançant les violents Prometheus et Matrix dès les premières secondes du set, il a été servi avec un public complètement enragé qui avait pu s'échauffer sur les premières parties d'OUT OF MY EYES (France) et AVIANA (Suède), ce second groupe accompagnant les Japonais durant l'intégralité du TRUE NORTH EUROPE TOUR 2017. Au diable les consignes de plus en plus répandues qui exigent un self-control pour la sécurité de tous. Ici, les corps s'entrechoquent violemment quand ils ne volent pas par dessus la très remuante marée humaine où les coups de pied et de coude fusent dans tous les sens.



CRYSTAL LAKE attise les flammes et cherche la confrontation jusqu'à la fusion des corps quand le chanteur Kinoshita Ryo plonge sa tête dans la foule pour partager le micro avec une horde en furie qui s'agrippe à lui comme des fauves sur leur proie. Le joyeux bordel déborde sur la courte scène où les slammers prennent leur envol au milieu des gratteux, notamment Shinya et surtout YD avec la banane jusqu'aux oreilles, dégoulinantes de sueur. Le groupe avait optimisé son set avec un best-of de leurs titres les plus impactants, et le résultat est implacable : l'un des concerts les plus violents, brutaux et sauvages servis par des artistes asiatiques en France. De quoi faire passer celui de HER NAME IN BLOOD un an plus tôt dans la même salle pour un bal musette.



Après un set de 10 titres aussi étourdissants et éreintants dans la fournaise étouffante du BACKSTAGE, connue pour ses vertus en cure d'amaigrissement, les plus engagés des 250 à 300 spectateurs étaient sur les rotules pour le rappel. Cramés physiquement, ils ont tout donné en reprenant en chœur TRUE NORTH, chanson-titre du dernier album au refrain idéal. Même ceux qui n'avaient jamais écouté de CRYSTAL LAKE ont pu brailler leur "This is the way we are! This is the way we die!". Un final jouissif et inoubliable.



En un concert chez nous, CRYSTAL LAKE devient un mètre-étalon de l'ambiance au rayon metal. Quand certains autres groupes de rock reviennent blasés et paresseux après deux ou trois passages chez nous, c'est un plaisir indescriptible de vivre une telle soirée, avec un authentique bonheur partagé. Bien que CRYSTAL LAKE aurait besoin de gonfler sa discographique avec quelques titres au refrain aussi forts que celui de TRUE NORTH (qui bénéficie aussi d'une mise en relief par l'ajout d'un chant clair plus que bienvenu), le groupe nous a conquis par son expressivité, son explosivité et sa capacité à agrandir comme par magie une si petite scène. Les Suédois d'AVIANA l'ont même rejoint par surprise en milieu de concert pour une courte collaboration avec une dizaine de personnes sur les planches dans un bazar sans nom... Merci à Alternative Live pour l'organisation (on a déjà oublié le retard à l'allumage), et commencez ou continuez de suivre ce groupe nippon qui déjà a signé en Europe chez JPU Records, label anglais qui a sorti ses derniers CD sur le continent.


Eric Oudelet






Photos CRYSTAL LAKE à Paris : Eric Oudelet

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême