Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

GENERATIONS from EXILE TRIBE à Paris : reportage à La Cigale le 12 juin 2015 pendant le ''WORLD TOUR 2015 GENERATION EX''

La Jpop contre-attaque ! Alors que la Corée du Sud continue d'envoyer régulièrement ses boysbands Kpop en France en dépouillant les milliers de fans à la billetterie, GENERATIONS from EXILE TRIBE est le premier groupe japonais du genre à venir se produire en concert à Paris, tout en préservant un tarif relativement abordable. Cela fait pourtant plus de 10 ans que les fans de pop japonaise réclament massivement ARASHI, KAT-TUN et d'autres artistes de Johnny & Associates. C'est finalement LDH, l'agence d'EXILE (boysband ultra-populaire pendant des années mais aujourd'hui vieillissant) et des J Soul Brothers qui se décide à tester le marché en envoyant ses très prometteurs GENERATIONS par l'intermédiaire de Nous Productions.

Las d'attendre en vain de séduisants jeunes chanteurs et danseurs, le public désormais plus âgé, démobilisé et hors d'atteinte des maigres opérations de com' qui ciblent le "nouveau public de la J-Music", n'a pas rempli la moitié de la Cigale. Les 350 fans présentes, dont plusieurs dizaines de Japonaises tout émoustillées d'approcher le groupe d'aussi près, auront pourtant assisté à un très bon show de Jpop, encore plus percutant que la plupart des concerts de Kpop européens, et cela sans écran géant ni fumigène, rien qu'avec les talents de danseurs de GENERATIONS from EXILE TRIBE (le chant avait le mérite d'être juste, mais l'intérêt n'est clairement pas là).



Comme les sempais d'EXILE, la formation masculine de "GENE" repose sur les talents d'un duo de chanteurs associé à une troupe de danseurs surentrainés et particulièrement endurants, cinq en l'occurrence, dont le leader Shirahama Alan et Mandy, d'origine afro-américaine, plus "viril" que ses acolytes et apparemment favori des spectatrices. Réellement lancé fin 2012 avec BRAVE IT OUT, un single rappelant beaucoup BONAMANA de SUPER JUNIOR (Corée du Sud), le groupe japonais affichait déjà son intention de succéder à ses ainés et d'affronter la Kpop sur son terrain (chorégraphie, styles vestimentaire et musical, recrutement de profils "étrangers" ou métissés...). Et le concert parisien l'a démontré, Alan et sa bande ont surpassé nombre de leurs concurrents asiatiques dans presque tous les domaines, surtout en danse d'inspiration hip-hop / breakdance avec des sessions solo impressionnantes. OK, ça gesticulait trop souvent inutilement (encore plus que chez EXILE) et GENERATIONS gagnerait à instaurer quelques "pauses" dans les chorégraphies, mais il faut reconnaître que ça en jette, surtout que les lumières (en particulier le stroboscope) étaient bien gérées malgré un budget que l'on imagine restreint par les ventes désastreuses. Le nouveau single Evergreen en fut transcendé et, toujours au rayon des inédits, GENERATIONS a aussi interprété le nouveau générique de ONE PIECE, Hard Knock Days, jamais entendu en entier et très bien accueilli par les fans. Entre deux pirouettes, les danseurs n'ont pas oublié d'apporter une grosse louchette de fan-service en levant ou en arrachant violemment leur t-shirt. Hashtag Chippendales.



Outre les titres up-tempo typiques de boysbands qui ont fait hurler les fangirls (en dehors de la presse, il devait y avoir 2 ou 3 représentants de la gent masculine dont un wota à lightsticks échappé d'un concert d'idols), GENERATIONS a aussi repris Hana d'ORANGE RANGE et chanté plusieurs belles ballades en duo, dont une absente des setlists japonaises et Kataomoi écrite par Atsushi d'EXILE. C'est notamment lors d'une ballade R&B que les danseurs, de retour après une pause bien méritée, en ont fait beaucoup trop... C'est la marque de fabrique de l'écurie et il faut s'y faire.



Voir GENERATIONS aujourd'hui à Paris, c'était un peu comme voir AKB48 à JAPAN EXPO en 2009 : la sensation d'être privilégié et d'avoir peut-être assisté au premier show européen d'un futur roi des charts nippons. Le destin de GENERATIONS est en effet tout tracé : prendre la relève d'EXILE, boysband numéro 1 au Japon pendant des années. Il faut maintenant souhaiter que la fréquentation injustement faible ne rebutera pas avex et LDH, et qu'on aura bientôt la chance de voir les E-girls, EXILE et d'autres artistes de la même agence en France. Autre événement, fort en électro-pop, à ne surtout pas louper début octobre : m-flo, capsule et TEMPURA KIDZ au Trianon pendant le MOSHI MOSHI NIPPON FESTIVAL 2015. Le DJ qui a assuré la premier partie des GENERATIONS en passant du CAPSULE, du Tempura ou encore du SCANDAL, en a fait la promotion et devrait y faire une nouvelle apparition.


Eric Oudelet





Vidéo-reportage GENERATIONS from EXILE TRIBE à Paris











Setlist :
01 - Sing it Loud (English Version)
02 - HOT SHOT (English Version)
03 - BURNING UP (GENERATIONS Version)
-MC-
04 - HIGHER
05 - I Remember
06 - Love You More (English Version)
-MC-
07 - Hana
-MC-
08 - Kataomoi
-MC-
09 - My Only Love
-Danses-
10 - ANIMAL (short version)
11 - REVOLVER
-MC-
12 - Hard Knock Days
13 - to the STAGE
14 - Go On
15 - Make it Real
16 - GENERATION
17 - Always With You
-Rappels-
18 - BRAVE IT OUT
-MC-
19 - NEVER LET YOU GO
20 - Evergreen
-MC-
21 - Itsuka Harewataru Sora no Shita de


Photos par Eric oudelet
Remerciements : Nous Productions
Reproduction / réutilisation des photos strictement interdite.

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême