Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

B.A.P LIVE ON EARTH 2014 au Zénith de Paris le 30 avril : live report et vidéo-reportage

Le 30 avril dernier, tout droit venu de l’espace, un vaisseau alien a débarqué à Paris pour enflammer le Zénith. A son bord : un jeune groupe formé en 2012 dont la première venue en Europe était très attendue par les fans de Kpop : B.A.P (Best Absolute Perfect). Et ce n’était pas peu dire, les six membres du boysband pop/hip-hop coréen de l'agence TS Entertainment (Secret, Untouchable...) ont vraiment créé la sensation avec leurs mélodies accrocheuses, leurs raps, et leurs chorégraphies et acrobaties savamment calculées. Retour sur cette soirée rondement menée, 2ème meilleure audience française pour un concert Kpop en oneman.

Dès la veille au soir, voire l'avant-veille pour de téméraires Espagnoles, des fans faisaient la queue dans l'espoir d'approcher au plus près leurs idoles, qui vendent déjà presque autant de CD et DVD que BIGBANG dans les boutiques d'import parisiennes. On aura par ailleurs remarqué une bonne gestion apparente des différentes files d'attente selon la détention ou non du sésame VIP, avec la mise en place du - toujours très controversé - système de numérotation géré par la fanbase française. En plein après-midi, la queue principale s'étalait déjà sur des centaines de mètres jusqu'au métro, mais tout a explosé quand les fans intrigués par des cris devant la salle ont cru à la sortie du groupe. Et là, c'était la course folle dans le Parc de la Villette...



Deuxième des trois dates européennes, l’attaque des B.A.P sur le Zénith de Paris était attendue par un public excité dans une ambiance électrique. Il appelait de toutes ses forces à "la rencontre du 3ème type", version 21ème siècle, en scandant le nom du groupe et lançant des olas à plusieurs reprises. La salle était pleine, mais dans une configuration basse d'environ 3500 places. Les gradins latéraux et ceux situés en hauteur étaient bâchés, et si B.A.P n'a évidemment pas égalé les remplissages de SUPER JUNIOR et du SMTOWN, le groupe réalisait là une vraie performance : la plus forte audience française pour un concert Kpop oneman hors artistes SM ENTERTAINMENT, largement devant INFINITE, TEEN TOP ou VIXX. La foule compacte était animée par une énergie commune qui ne diminuera à aucun moment de la soirée, contribuant ainsi au succès de ce concert, l'un des plus grands shows asiatiques du premier semestre avec les Taïwanais de Wu Yue Tian et le hongkongais Eason Chan, eux aussi programmés au Zénith.

C'est par une longue vidéo simulant la mobilisation inquiète des télévisions et des autorités, suivi d'une impactante séquence d’ouverture son et lumière que le show “Paris Attack !!” a débuté. Les B.A.P ont sorti l'artillerie lourde en dégainant d'emblée le puissant ONE SHOT, premier titre d'une série virile qui contrastait avec le style plus "gentillet" d'autres groupes vus précédemment. Le concert s’est divisé en différents thèmes séparés à chaque fois d'une vidéo sous-titrée. A ce sujet, mention spéciale aux animations personnalisées et de belle facture projetées sur écran géant. En première partie, le thème de la justice compilait les hits avec ONE SHOT, BADMAN et POWER, des titres rythmées et puissants, plein de testostérone et aux chorégraphies très physiques, exécutées avec une demi-douzaine de backdancers.



Après avoir rendu justice sur Terre vint le temps de chanter l’Amour pour nos six Coréens avec Lovesick, Coffee Shop et Body & Soul, session durant laquelle le décor a pris la forme d’un Starbuck’s Coffee à la sauce B.A.P, renommé StarBabyz Coffee. Quelques chanceuses du premier rang se sont vues offrir des gobelets de jus de fruits par leurs idoles, de quoi rendre jalouses toutes les ados de la salle. Retour ensuite à des titres rythmés tels que Punch et No Mercy. Un peu plus tard dans la soirée, le public, féminin à plus de 95%, gardera également un souvenir mémorable de la séquence danse/fanservice de JongUp. Avec ses abdos extrêmement bien sculptés, il a réussi à faire crier la salle entière plus fort que la sono (irréprochable, comme toujours en Kpop dans cette salle) sans aucun soucis.

Pour introduire la partie Happiness du concert, le public a pris un petit cours collectif de danse en vidéo avec des mouvements simples à reproduire, le genre d'astuce imparable qui maintient l'attention et le rythme alors que les artistes se reposent. De quoi mettre de bonne humeur et en condition pour passer à la pratique au retour des B.A.P sur scène pour interpréter Check On.



L’ambiance n’a pas baissé d’un cran durant tout le concert, jusqu’à atteindre l’apothéose avec le très efficace hit hip-hop de leurs débuts : WARRIOR. Que ce soit avec les vidéos sollicitant des actions de la part du public, jusqu’aux échanges directs avec les artistes, tout a été fait pour renforcer l'impression de proximité, le groupe donnait vraiment l’impression de s’amuser avec son audience, au point de revenir chanter un titre bonus par surprise : With You. Instant émotion pour B.A.P et ses Babyz (nom de la fanbase) sur cette ultime chanson de remerciement. Il faut dire que les Babyz ont donné beaucoup d'elles-mêmes et se sont investies pour prouver leur adoration et leur amour, notamment avec une vague de près de 3000 banderoles déployées dans tout le Zénith pendant With You, sur lesquelles il était écrit en coréen “Baby un jour, Baby pour toujours”, un des nombreux projets organisés par la fanbase française.

Pas de doute, ce LIVE ON EARTH 2014 à Paris fut une réussite, aucun faux pas de la part du groupe, et une énergie intarissable qui aurait pu prolonger le concert pendant des heures. Comme bien souvent quand un groupe coréen vient, nous avons eu droit au traditionnel “Aux Champs Elysées” repris en chœur, mais aussi aux chants de stade de la part du public (les fameux ”Wo hohohoho ! Wo hohohoho !”), ce qui a surpris et fait rire les chanteurs qui ont fini par joindre leurs voix à celles des fans, même s’ils ne connaissaient pas du tout cet air [NDLR : fait amusant, le Japonais MIYAVI a fait la même découverte surprenante cette année lors de son concert parisien].



Après ce concert de deux heures, on comprend mieux l'ascension fulgurante de ce boysband, le premier de l'agence TS Entertainment. Le show était très bien calibré pour la salle, certes avec des moyens légèrement moindres que le SUPER SHOW 4 des SUPER JUNIOR, mais avec un réel investissement personnel, une scénarisation et des vidéos localisées, des chorégraphies physiques et impressionnantes, du chant live, et un duo charismatique de rappeurs aux flows et voix totalement différentes permettant des changement rythmiques intéressants. Presque trois semaines après des TEEN TOP en méforme et alors que Kyary Pamyu Pamyu a proposé l'un des plus beaux shows Jpop avec Perfume, B.A.P replace la Kpop à un haut niveau avant la venue de MBLAQ et peut-être le retour du SMTOWN et des stars S.M. ENTERTAINMENT. Presque rien à redire à part les prix trop élevés et, comme beaucoup d’artistes avant eux, B.A.P a promis une chose avant de partir sous les applaudissements : “We will be back”. On a vraiment envie de les croire tant la soirée fut une réussite. D'ici là, vous retrouverez des images de Paris dans le double DVD + photobook de la tournée en vente le 2 juillet en Corée.


Julie Carvalho












Photos : Julie Carvalho et Eric Oudelet
Remerciements : Asiana Airlines, CJ E&M
Reproduction / réutilisation des photos et / ou du live report strictement interdite.

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême