Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Actu ZIQ
Critiques
Personnalités/Evénements

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

ayumi hamasaki à Paris pour l'avant-première mondiale de BOUDDHA 2 au Musée du Louvre : vidéo reportage

TOEI Animation a choisi Paris pour l'avant-première mondiale de son nouveau film d'animation BOUDDHA 2, adapté du manga de Tezuka Osamu. L'invité le plus attendu de l'événement, organisé au Louvre lundi 27 janvier 2014, n'était ni le réalisateur, ni un comédien de doublage, ni la compositrice, mais ayumi hamasaki, star de la pop japonaise qui interprète le thème musical Pray. Entre sa dédicace improvisée la veille devant son hôtel, le tapis rouge sur le Pont des Arts et la soirée BOUDDHA 2, Orient-Extrême revient en vidéo sur le séjour parisien de cette icône de la J-Music.









Bien qu'ayumi hamasaki ne joue plus les premiers rôles dans les charts nippons annuels, cette chanteuse aux plus de 50 millions de CD vendus fait toujours partie des "Jpop Queens", ces reines de la pop japonaise qui ont initié tant de fans européens à la J-music à la fin du siècle dernier et dans les années 2000, et qu'on espère toujours voir un jour en concert en France. Si plusieurs stars asiatiques se sont produites chez nous ces dernières années, dans de grandes salles et avec succès, on ne saura toujours pas si ayumi projette d'en faire un jour de même. Absente de la conférence de presse et n'accordant aucune interview, la chanteuse restera à l'abri des questions des media français. Elle bénéficie pourtant toujours d'une solide fanbase qui s'est déplacée de toute la France, et même d'au-delà, en espérant l'interprétation de single Pray à l'avant-première, ou une dédicace à son hôtel.

Les fans le savent bien : ayumi hamasaki se rend disponible pour eux à chaque séjour en Europe. Contrairement à d'autres artistes, souvent moins connus, qui ont pourtant des concerts ou des disques à promouvoir et qui jouent les divas inaccessibles, ayumi hamasaki utilise les réseaux sociaux pour signifier sa présence et indirectement son lieu de résidence, qui devient aussitôt le point de ralliement de son public. Elle vient alors presque quotidiennement le saluer, signer des autographes et poser pour quelques photos, et il en fut de même dimanche 26 janvier. ayumi hamasaki avait promis de sortir vers 17h devant son palace le Shangri-La, et la pluie ne l'aura pas empêchée d'honorer son engagement vers 19h, quitte à passer près d'une demi-heure dans le froid et le vent pour offrir une dédicace à l'intégralité des fans, plus d'une cinquantaine, jusqu'à une mémorable photo de groupe dans la tempête.




Le lendemain, on dénombrait plusieurs centaines de personnes vers 17h30 autour du tapis rouge spécialement déroulé sur le Pont des Arts pour le photocall officiel BOUDDHA 2, en présence du producteur Morishita Kozo, du réalisateur Komura Toshiaki, et des comédiens de doublage Kanze Kiyokazu et Matsuyama Kenichi. ayumi hamasaki, au bras de son nouveau petit ami, rayonnait dans sa robe de soirée au milieu des lumières parisiennes. La presse japonaise et quelques medias spécialisés français ont immortalisé la séance photo, dont les clichés sont disponibles sur Orient-Extrême, avant la cohue qui a entouré l'évacuation de la star.

La projection en avant-première de BOUDDHA 2 à l'auditorium du Musée de Louvre aura donné l'opportunité aux invités et à la presse d'entendre pour la première fois ayumi hamasaki s'exprimer publiquement en France. En l'absence d'interprétation de Pray au mini-concert dirigé par Ôshima Michiru, le public s'est satisfait de quelques mots en français et de commentaires en japonais sur sa participation au film et à l'avant-première, à découvrir dans notre vidéo.

Tandis que le premier opus vient de sortir en DVD et Blu-ray en France, BOUDDHA 2 arrive le 8 février 2014 dans les salles obscures japonaises. Le single Pray d'ayumi hamasaki est quant à lui disponible au format digital dans une trentaine de pays à travers le monde, notamment en France. La chanteuse restera paradoxalement l'une des stars japonaises les plus accessibles à son public en Europe, sans pour autant y sortir le moindre disque et y donner la moindre représentation live.


Eric Oudelet


















Photos par Vanessa Kim et Eric Oudelet © Orient-Extrême
Remerciements : TOEI Animation Europe & VIZ Media Europe
















Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême