Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Alexandre Martinazzo

Direction: Fondateur & rédacteur en chef du webmagazine, président de l'association Orient-Extrême

Equipe cinéma: Rédacteur

Informations personnelles

A la place d'une description laborieuse ou d'une présentation fumeuse, une setlist, cinématographique, et en grande partie, Orient-Extrême oblige, asiatique.

En films… grand drame ! Soyons fous : tous les trois inconditionnellement, Memento Mori (여고과담 II) de Min Kyu-Dong & Kim Tae-Won au pays du matin calme, Love Letter de Iwai Shunji dans l’archipel du soleil levant, et The Killer (喋血雙雄) de John Woo, oui je sais, ce n’est pas très original. Une pensée pour les autres finalistes : Oldboy de Park Chon-Wook, L'Auberge du Dragon de Raymond Lee, Le Cimetière de la morale de Fukasaku Kinji.

En réalisateurs, la coréenne Lee Jeong-Hyang (이정향), parce qu’avec Art museum by the zoo et Jiburo, elle a montré un vrai tempérament de cinéaste, et une vraie intelligence de conteuse ; Johnnie To Kei-Fung (杜琪峰), maestro de Hong Kong qui force virtuosité technique et gunfight métaphysique est chaque année un peu plus de ce père noël des cinéphiles ; Anno Hideaki (秀明庵野), le père de Neon Genesis Evangelion, de KareKano, et de films live tout aussi brillants, génie frappadingue de la mise en scène.

En actrices. Brigitte Lin Ching-Hsia (林青霞) (voir Peking opera blues et mourir), si Hong Kong ne devait nous laisser que le souvenir d’une seule monumentale star ; Lee Mi-Yeon (이미연) (Addicted) en Corée du sud, bien qu'on ne la fait pas assez jouer ; la belle Nakama Yukie (仲間由紀恵) (Love & Pop) chez les nippons.

En acteurs, le regretté Matsuda Yusaku (松田優作) (voir Resurrection of the golden wolf et respecter le père avant le fils) si le Japon devait ressusciter un des siens ; Francis Wu Chun-Yu (吳鎮宇) (Juliet in love) à Hong Kong dans tous ses films ; Lee Byung-Hun (이병헌) (A Bittersweet life) pour l’avenir du cinéma sud-coréen.

Bien entendu, hors de l’Extrême-Orient, il y a… tout le reste : ex-aequo L’Année du dragon de Cimino et King Of New York d'Abel Ferrara, les deux plus grands polars américains de ces vingt-cinq dernières années (en dépit du génial Michael Mann !) ; en France, ex-aequo Le Passager de la pluie de René Clément et La Reine Margot de Patrice Chéreau. Une petite pensée à l’égard de Bleu de Kieslowski, Rollerball de Jewison, Hitcher de Robert Harmon, Meurtre d’un bookmaker chinois de Cassavetes, American Gigolo de Paul Schrader, 2001 L'Odyssée de l'espace de K., Akira (de Otomo.

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême