Orient-Extrême, le magazine des cultures asiatiques
Articles
Chroniques

 
Facebook MySpace YouTube Orient-Extrême YouTube Orient-Extrême
Nosphere Capsule Tokyo MANGA PARTY FESTIVAL TAIYOU mikan music network HIGASHI MUSICa Fly in ParisSOUNDLICIOUS YESSTYLE agence ACPP Cap CoréeHAN’Seu Festival Jpopdb YESASIA
Nos partenaires

Taekwondo Absolute Legend à Korean Connection 2012 : le spectacle sportif et musical, sensation du festival

Avec Taekwondo Absolute Legend (TAL), Korean Connection a frappé très fort pour son premier jour d'ouverture le 21 avril 2012. A la surprise générale, le festival parisien dédié à la Corée a modestement présenté l'un des plus beaux et impressionnants spectacles vus en convention en France ces dix dernières années. Les visiteurs en ont pris plein les yeux, au propre comme au figuré.

Ambiance mystique et asiatisante... Les hommes vivent en harmonie mais l'équilibre des forces va être fatalement perturbé par l'appropriation d'un puissant artefact, le TAL ("masque" en coréen), par l'impétueux chef du clan des MARS, assoiffé de pouvoir et rival des pacifiques TERRA. Les bleus contre les rouges, la lutte fraternelle... Cette histoire vue et revue, que même un scénariste hollywoodien aurait honte de présenter (quoique...), a pourtant donné naissance à un époustouflant spectacle d'arts martiaux, mis en scène comme une comédie musicale muette. Une vingtaine d'experts du taekwondo, deux jolies percussionnistes, des danseuses traditionnelles et une équipe de break-dancers se sont livrés bataille en musique durant plus d'une heure sur la scène de Korean Connection.









Attroupées à quelques centimètres du tatami, les centaines de spectateurs ont été totalement, et physiquement, immergées dans cette aventure. Costumes, lumières et bande-son épique ont magnifié les coups de pieds retournés et autres combos aériens, mais plus fort qu'au cinéma 3D, on ressentait ici la chaleur des torches, on respirait à plein poumons l'odeur des pétards, on était aspergé de morceaux de pommes explosées sous nos yeux à coups de pied et de poing, quand ce n'était pas les planches qui volaient par dessus les têtes des festivaliers. Littéralement plongé dans le champ de bataille, le public jubilait et applaudissait à tout rompre, galvanisé par ce "danger" permanent et les prouesses acrobatiques ou artistiques des "acteurs", presque à portée de main. Des plus jeunes ados aux grands-parents venus les accompagner, les yeux pétillaient et les sourires se dessinaient sur tous les visages.

Et dire que ce somptueux spectacle n'était offert ce jour-là qu'en version "démo", en vue de la représentation complète qui s'est déroulée à l'UNESCO le 23 avril... Dans ce lieu prestigieux, sans plafond pour limiter leurs exploits, il fallait voir les combattants grimper et s'envoler à plus de quatre mètres pour dégommer leurs cibles ; et nous de rire à la vue des hommes d'affaire et politiques en costume assaillis par les débris dans leur fauteuil, comme les poilus dans les tranchées. A la fin : un triomphe, une standing-ovation pour ce show universel, à la fois traditionnel et contemporain, qui fait actuellement le tour du monde.


Eric Oudelet









Remerciements : Korean Connection, Centre Culturel Coréen
Photos et vidéo par Eric Oudelet et Camille Poulain © Orient-Extrême
Reproduction/réutilisation des photos et du reportage strictement interdites.

Orient-Extrême TV : les vidéos produites par Orient-Extrême